A l’heure de la COP 21, nos coeurs tout verts prennent le dessus sur notre passion pour le packaging, et nous nous intéressons cette semaine à des initiatives épicières qui ont décidé de se passer d’emballage et de vendre en vrac.

Mais vendre en vrac ne veut pas dire oublier le marketing et poser les denrées au petit bonheur la chance…
En terme de marketing, c’est plutôt très fortiche d’ailleurs, puisqu’en soi, ne pas créer de packaging, c’est un énorme positionnement marketing. Certes, cela ne parle pas encore à notre étalon ménagère adorée mais il y a pourtant des codes à respecter… Mettre en avant les origines (les produits locaux de saison étant privilégiés) et le mode de production (le bio étant fortement apprécié par les clients cibles) est très important. Autre point essentiel, il faut quand même prévoir quelques sachets, ou des boîtes, préférentiellement rechargeables… L’idéal pour aller au bout du concept est d’utiliser des contenants les plus naturels possible, voire recyclés, exempts de substances pétrochimiques toxiques et autres perturbateurs endocriniens… On l’aura compris, l’écolo n’est pas fan de goodies Hello Kitty.

On récapitule… On s’attaque ici aux citadins, locavores, qui mangent bio, et qui donc ont un certain pouvoir d’achat ou en tout cas qui décident de consacrer une belle partie de leur budget à leur façon de se nourrir et de consommer… Les bourgois-bohèmes en somme ! De fait, il est nécessaire pour les attirer, d’user de leur codes favoris, à savoir le négligé artistique, le faussement “je ne me suis pas du tout pris la tête pour la déco”, avec une jolie touche de vintage hors de prix…

Conclusion, le gain d’argent du non-emballage est largement rattrapé par le non-marketing feint et bien qu’il y ait un réel bénéfice pour l’environnement, il n’est pas certain qu’il en soit de même pour notre porte-monnaie…
Pour autant on adore le principe et on ne demande qu’à réfléchir aux évolutions de ce type de concepts !!

Quelques exemples d’épiceries sans emballage

Epiceries sans emballage - Unpackaged, Londres

Epiceries sans emballage - Unpackaged 2, Londres

Epiceries sans emballage - Unpackaged 3, Londres

Epiceries sans emballage - Supermarché Original Unverpackt à Berlin

Epiceries sans emballage - Epicerie La Recharge à Bordeaux

 

Et pour le râleur de service qui bougonne qu’il aimerait bien acheter en vrac et aider à lutter contre le réchauffement climatique mais qu’il n’y a pas d’épicerie sans emballage près de chez lui… on rappelle sans mauvais esprit, qu’il y a ça aussi !

Epiceries sans emballage - Marché

A propos de l'auteur