Réinventer l’image du célèbre pruneaux d’Agen, l’amender de son cortège de vertus digestives pour en faire un produit précieux de la gastronomie française, c’est le challenge relevé avec brio par l’agence de RP Obraz ! Une punchline qui pose le cadre : “Osez l’autre trésoir noir”, une direction artistique en mode food art, des opé événementielles bien ficelées et bien entendu quelques recettes de grands chefs comme Pierre Meneau ou Michel Trama, dont nous vous livrons d’ailleurs (en exclusivité s’il-vous-plaît…) la recette des sushis aux pruneaux d’Agen !

 

Pruneaux d'AgenPruneaux d'Agen - sushis

 

Sushis aux Pruneaux d’Agen

Ingrédients :

– 12 Pruneaux d’Agen

– 100/150 g de riz sushi

– 1 L de thé vert

– 1 jus de citron entier

– 1 cuillère à soupe de sucre de canne liquide

– 1 cuillère à soupe de gingembre confit taillé en brunoise

– 1 cuillère à soupe d’Armagnac*

– 50 g de glucose

– 3 g de caroube

– 8,5 g d’agar-agar

– 20 g d’amaretto

– 60 g de sirop d’orgeat

– Feuilles de nori

 

Etape 1 :

Faire tremper les Pruneaux d’Agen dans un thé vert, pendant 1 nuit.

Etape 2 :

Laver soigneusement le riz et le faire tremper dans l’eau pendant 15 minutes.

Égoutter.

Etape 3 :

Dans une casserole, faire bouillir le riz dans 20 cl d’eau pendant 10 min. Couvrir et laisser reposer 30 minutes.
Ajouter le jus de citron, le sucre de canne liquide, le gingembre et l’Armagnac*, en égrainant le riz avec une fourchette. Laisser reposer 1 heure.

Etape 4 :

Égoutter les Pruneaux d’Agen, les sécher, les dénoyauter, puis les couper en deux dans le sens de la longueur.
Mettre dans un linge propre.

Etape 5 :

Prélever 1/2 cuillère à soupe de riz et former le sushi avec les deux mains humides.
Chapeauter chaque sushi avec un demi pruneau.

*L’abus d’alcool est dangereux pour la santé, à consommer avec modération.

A propos de l'auteur