Pour la plupart des Français, les vins d’Alsace sont très sucrés et pas forcément adaptés pour l’été… Mais Emmanuel Dupuis qui tient la Cave à vins parisienne Chapitre 20 connaît parfaitement les terres de cette belle région et nous offre une sélection exclusive de vins d’Alsace un peu particulière puisqu’il s’agit ici de concurrencer l’incontournable rosé de l’été.

La sélection d’Emmanuel a été conduite par la recherche de fraîcheur et il a donc évité les vins présentant un phénomène de saturation rapide, ceux qui donnent l’impression de « nourrir ».

Il a choisi une typologie de vins associée à une expression de jeunesse et de simplicité du fruit (agrumes, fruits rouges ,…).

En outre, il a recherché de la vivacité qui traduit la présence d’acides à des taux relativement élevés et vont donner de l’énergie et de la fraîcheur au vin.

Au niveau de la densité, ce sont des liquides souples, un peu fluets (sans être insipides) qui ont été retenus aux dépens de vins trop gras ou trop sucrés.

Enfin, sa sélection s’est portée sur des vins peu forts en alcool. Un fort titre alcoométrique contrarierait la recherche de légèreté et rendrait le vin asséchant en fin de bouche, alors que l’on vise au contraire une sensation rafraîchissante.

En premier lieu il a sélectionné certains cépages et certaines formes de vinification.

Pour rappel les grands cépages d’Alsace sont : Riesling, Pinot blanc, Gewurztraminer, Pinot gris, Chasselas (devenu anecdotique), Sylvaner, Pinot noir en vin rouge.

Emmanuel s’est surtout concentré sur le Riesling et le Pinot blanc.

En effet, le Riesling est un cépage qui peut rester fruité dans la jeunesse, pas trop de gras, ni dense. C’est encore plus vrai pour le Pinot blanc qui est un cépage avec des arômes fruités assez facile et accessible. C’est le stéréotype de notre recherche.

Le Chasselas, dans de rares cas, peut être une bonne idée car il s’avère fruité dans la jeunesse et le Sylvaner peut être également une option.

On va s’orienter sur des secs et demi-secs et rejeter évidemment tout ce qui s’approche des vendanges tardives car leur niveau de sucre est trop important.

Une autre option intéressante est le crémant avec un degré alcoométrique relativement faible ou correct (on dépasse rarement les 12%) et souvent de belles acidités.

D’ailleurs sur le crémant, en Alsace, on trouve souvent du Riesling, du Pinot blanc et du Chardonnay, qui correspondent tout à fait à notre recherche.

L’Alsace étant une région septentrionale, on s’attend à y trouver des vins avec plus d’acidité et moins d’alcool (à l’inverse des vins du sud qui sont souvent plus riches et sucrés).

Pourtant l’Alsace, contrairement à ce que l’on pourrait croire, est plutôt une région sèche et chaude. Cela s’explique par la présence des Vosges qui élève une barrière naturelle stoppant beaucoup de précipitations et permettant au bassin rhénan côté alsacien d’être chaud et sec (comparativement à la vallée du Rhin côté allemand par exemple). C’est pourquoi les vins alsaciens peuvent atteindre des taux d’alcool élevés voire très élevés.

En outre, tout ceci est nuancé par des micro-réalités liés aux orientations des coteaux et aux différences d’altitude…

On ne va donc pas aller chercher des grands crus avec beaucoup de maturité, de complexité et de puissance et on va se tourner vers des vignobles de bas de coteaux ou de plaines.

 

La sélection de vins d’Alsace d’Emmanuel Dupuis pour l’été :

Pinot Blanc Auxerrois, Albert Mann

Situé à Wettolsheim (Haut-Rhin), ce domaine de grande réputation produit entre autres des vins sur les grands crus de Hengst, Furstentum et Schlossberg et propose également à travers le Clos de la Faille, de très beaux vins de soif comme son assemblage de Pinot Blanc et d’Auxerrois (environ 1/3 du premier et 2/3 du second).

Riesling, Allimant-Laugner

Situé à Orschwiller (Bas-Rhin), ce petit domaine discret produit des vins francs et gourmands.

Le riesling, sec, est très emblématique de ce style.

Crémant d’Alsace, Cuvée Prestige, René Muré

Situé à Rouffach (Haut-Rhin), ce domaine est associé au fameux Clos Saint-Landelin sur les pentes sud du grand cru de Vorbourg.

Le crémant « Cuvée prestige », qui assemble pinots (blanc, auxerrois, gris, noir) et riesling, est de très bonne facture et offre à la fois maturité, finesse et fraîcheur.

Les Vieilles Vignes de Sylvaner, Ostertag

Situé à Epfig (Bas-Rhin), ce domaine réputé promeut depuis longtemps la biodynamie et produit une très belle gamme de vins allant des vignobles du village jusqu’au grand cru Muenchberg.

Ce sylvaner affiche un beau caractère alors que ce cépage produit trop souvent des vins insipides.

Muscat Sec Saering, Alsace Grand Cru, Dirler-Cadé

Situé à Bergholtz (Haut-Rhin), ce domaine est lui aussi un grand promoteur de la biodynamie.

Le muscat sec sur le grand cru de Saering offre une grande intensité aromatique tout en préservant beaucoup de fraîcheur.

 

Chapitre 20

8, rue Saint-Paul

75004 PARIS

Téléphone 01 77 15 20 72

chapitre20.fr

A propos de l'auteur

Ce qui me caractérise : la PASSION !!! Passionné par mon pays et convaincu qu’il reste beaucoup de très belles histoires de marques à écrire, passionné par le Beau au service du Bon, passionné par mon métier (depuis plus de 15 ans), conseiller, accompagner, créer des marques fortes et communicantes...